Acheter une maison en viager

Acheter une maison en viagerLe viager est une manière spécifique de vente de biens mobiliers ou immobiliers, qui consiste à convertir tout ou partie du prix en une rente annuelle et viagère (revenus annuels réguliers à vie) au profit du vendeur explique le site immobilier lot. Cette allocation annuelle est la plupart du temps payée mensuellement ou trimestriellement. Elle est établie le jour de la signature de l’acte notarié et se termine au décès du Vendeur. Elle est administrée par les articles 1968 à 1983 du Code Civil.

Le viager

Il existe deux types de viager :
• Le viager occupé
La vente en viager occupé est plus courante et la plus avantageuse. Cela s’explique car elle rend possible au propriétaire, à la fois de vendre et d’occuper son logement jusqu’à son décès. Cette vente profite aussi à l’acquéreur car celui-ci bénéficie de l’abattement concordant à la valeur de ce droit d’usage et d’habitation.
• Le viager libre
Cette vente est identique à la précédente mis à part que, comme son nom l’indique, le bien concerné est vendu libre et donc sans déduction d’impôts.

Les avantages

Comme dit précédemment, l’avantage principal est la ristourne, non négligeable d’environ 30% sur le prix du logement (pour le viager occupé). De fait, cette méthode offre la possibilité de devenir propriétaire d’un bien prisé, même si l’on ne dispose pas, à l’origine, de fonds conséquents.
L’autre avantage est que la personne qui acquiert un bien en achetant en viager occupé n’a pas s’occuper de l’entretien, c’est à l’occupant que revient cette tâche. Il en va de même pour les charges courantes et la taxe d’habitation.

Les inconvénients

Le principal risque de la vente en viager est que le vendeur vive de longues années, dans ce cas de figure, l’acquéreur se trouvera contraint de verser une rente importante.
A savoir
En cas de décès de l’acquéreur, l’obligation de paiement de la rente est léguée à ses héritiers. La rente doit être obligatoirement acquittée jusqu’au décès du crédirentier.

A visiter